Connectez-vous Ă  la nature đŸŒ±đŸ’šđŸŒ±

Connectez-vous Ă  la nature đŸŒ±đŸ’šđŸŒ±

Comment partager en peu de mots les lois de la nature dont nous sommes intimement liés? Et aussi, comment vous faire tomber littéralement en amour (et lire jusqu'à la fin) avec celle qui nous nourrit?

Cela reprĂ©sentait tout un dĂ©fi que j'ai tentĂ© de relever au mieux, car vous le savez peut-ĂȘtre dĂ©jĂ , en naturopathie nous voyons l'ĂȘtre humain dans sa globalitĂ© et ĂȘtre en contact avec la nature est aussi important que n'importe quel autre facteur naturel de santĂ©. Aucune nĂ©gociation possible avec la nature. Par exemple, vous ne pouvez dire, je mange biologique et vĂ©gĂ©talien mais, par contre je n'ai pas de liens sociaux. Ce dĂ©sĂ©quilibre aura tĂŽt ou tard un impact sur votre santĂ© mentale, tout comme : je m'entraĂźne, mais je ne vais dehors que pour me rendre en vitesse au travail. Votre systĂšme nerveux et immunitaire risquent d'en ĂȘtre atteint de façon dĂ©favorable et ainsi de suite... 

Ceci dit, la santĂ© est un tout et de nĂ©gliger un facteur peut nous dĂ©sĂ©quilibrer et beaucoup, mĂȘme. Sous les Ă©crans et les lumiĂšres artificielles de toute sorte, notre corps n'y trouve jamais son compte. Nous avons plus que jamais besoin de nature et vite !   

Voici donc, de façon sommaire ce que la terre nous offre pour nous maintenir en santĂ© :đŸŒ±

- Elle nous fournit tous les aliments et l'eau dont nous avons besoin, ce qui n'est pas rien lorsqu'on y pense. Allez dans les marchĂ©s publics pour faire cette connexion, en jardinant oĂč encore participer Ă  une cueillette respectueuse, organisĂ©e, de champignons sauvages, de fleurs ou de plantes mĂ©dicinales ou encore de petits fruits.🌟

- Lorsque nous marchons en forĂȘt ou dans un parc, nous jardinons ou encore lorsque nous nous asseyons par terre en pleine nature ou marcher pieds nus dans l'herbe nous rentrons en contact avec une bactĂ©rie bienfaisante, la MycobactĂ©rium vaccae. Elle se trouve dans la terre et elle se faufile par inhalation, parcourt notre systĂšme digestif et par le fait mĂȘme enrichit notre microbiote. Elle collabore ainsi Ă  la libĂ©ration de deux neurotransmetteurs associĂ©s au bonheur et la joie de vivre : la sĂ©rotonine et la dopamine. Ce n'est pas tout ! Cette puissante bactĂ©rie renforce notre systĂšme immunitaire et peut faire baisser notre tension artĂ©rielle.🌟 

Vous ĂȘtes en Ă©tat de stress ? Si vous le pouvez, allez faire une balade en forĂȘt ou dans un parc remplit d'arbres. Il suffit de passer quelques heures par semaine dans la nature pour nous offrir son effet anti-stress et rĂ©parateur. Et cela peut durer une semaine pour deux heures de balade seulement.🌟

Lorsque nous sommes en contact avec le vivant, notre joie s'intensifie. Cette Ă©nergie nous imprĂšgne au point de changer positivement notre façon d'ĂȘtre. Cela nous permet de mener une vie plus saine, plus crĂ©atrice et plus productive. De plus, notre tolĂ©rance et notre amour envers les autres sont augmentĂ©s.🌟

En panne sĂšche d'inspiration ? Direction la nature ! Le fait de regarder le vert des grands debout (c'est ainsi que je nomme les arbres) et Ă©couter le chant des oiseaux, augmente notre crĂ©ativitĂ©. Semble-t-il qu'Einstein se rendait dans la nature pour augmenter sa crĂ©ativitĂ© et ses pensĂ©es Ă  un niveau supĂ©rieur.🌟

Les plantes et les fleurs sauvages, non seulement, nous touchent profondĂ©ment par leurs beautĂ©s, elles savent Ă©galement nous soigner. Le pigment vert des plantes, a la mĂȘme structure chimique que l'hĂ©moglobine de notre sang, sauf une petite exception : son noyau central est composĂ© de magnĂ©sium alors que nous, c'est du fer.🌟

Lorsque vous ĂȘtes en contact avec l'odeur de la terre, cela stimule la libĂ©ration de l'ocytocine, une hormone naturelle reliĂ©e aux comportements d'attachement social, tel que le lien entre la mĂšre et l'enfant et entre les amoureux. Lorsque vous jardinez, profitez-en pour prendre de la terre dans vos mains et en respirer un bon coup.🌟 

La terre nous donne de l'oxygĂšne pour que nous puissions respirer grĂące Ă  la photosynthĂšse. Ce processus permet aux stomates, des minuscules trous situĂ©s sur la face des feuilles ou des aiguilles, d'absorber le gaz carbonique de l'air et de le transformer en oxygĂšne.🌟

Et je pourrais continuer d'Ă©numĂ©rer les bienfaits ainsi Ă  l'infinie tellement la terre est gĂ©nĂ©reuse.💚đŸŒČ💚

Et maintenant, comment peut-on appliquer tout ça dans notre quotidien ?

- Favoriser la diversitĂ© dans votre entourage. Nous sommes plus fort ainsi. Exactement comme la nature nous le dĂ©montre, lĂ  ou il y a une plus grande diversitĂ©, il y a une plus grande rĂ©silience et force. Nos forĂȘts anciennes en sont un exemple parfait. Chaque arbre, plante, fleur, dĂ©tient des forces qui leur sont propres. L'Ă©conomiste amĂ©ricaine Jane jacobs affirme que les meilleures chances pour une vie Ă©conomique dynamique Ă  long terme est attribuable Ă  la diversitĂ© : en respectant, chaque individu, le brassage d'idĂ©es et ressources diffĂ©rentes se transforme en force. 

Rien n'existe sans l'autre. Dans notre vie de tous les jours, nous avons besoin d'échanger, de collaborer, d'aider les autres pour notre équilibre. Il y a tant de solitude qui mÚnent à des compétences sociales perdues par la consommation de trop d'écrans. Dommage. Prenez exemple sur les champignons sauvages : ils fertilisent le sol pour aider l'arbre à pousser. Les feuilles des arbres convertissent les rayons du soleil en glucose qui nourrit à son tour les champignons et en oxygÚne que nous respirons, etc... 

S'instruire : lorsqu'on sait reconnaßtre une plante ou une fleur et que l'on sait ce qu'elle peut nous donner lorsqu'on la cueille, notre relation avec la nature se transforme.

Consommer ce dont vous avez réellement besoin. Choisir aussi la lenteur (tout comme la nature) et privilégier la qualité et les aliments vrais.

Élargir votre cercle de compassion pour tous les ĂȘtres vivants : sortir un insecte lorsqu'il est entrĂ© par mĂ©garde dans votre maison, nourrissez et abreuvez les oiseaux considĂ©rĂ©s en voie d'extinction, devenir vĂ©gĂ©talien, attirez les papillons en plantant de l'asclĂ©piade (le Monarque en raffole et il est en voie d'extinction), du lierre ou autres fleurs grimpantes ou aromatiques pour les abeilles, etc...

Redonnez Ă  la terre en plantant des arbres.

N'achetez plus de plastique, essayez de viser le zéro déchets, évitez d'acheter des produits chimiques pour votre toilette personnelle et votre maison, réparez au lieu de jeter, achetez biologique si c'est possible, cuisinez davantage, choisissez un mode de vie végane, etc....

LĂ  oĂč l'on peut agir agissons et tout s'additionnera pour le mieux !

Est ce que j'ai rĂ©ussi Ă  vous faire tomber en amour un peu oĂč beaucoup avec la nature ? â€ïžđŸ«¶â€ïž

 

Santé !

 

Références :

Anne Wesseling, Voeux à la terre, Magazine Happinez, décembre-janvier 2023, p 54.

Anny Schneider, Verdures de l'équinoxe, bonnes à boire et à manger ! Magazine Vitalité Québec, mars 2023, p.20.

Nicole Van Borkulo, Arbres guérisseurs, Magazine Happinez,mai-juin,2022, p.90

Garry Ferguson, Les huit enseignements majeurs de la nature, Pour bien vivre dans le monde, Éditions Tredaniel, 2021.

Robin Wall Kimmerer, Tresser les herbes sacrĂ©es, Sagesse ancestrale, science et enseignements des plantes, Éditions Le lotus et L'Ă©lĂ©phant, 2021.

Jocelyn De Kwant, La nature cette Ă©cole de la vie, Magazine Happinez, p 67.

 

 

 

 

 

Retour au blog